QP et Shell s’associent dans l’exploration offshore en Namibie

0

La société Qatar Petroleum (QP) a conclu un accord de partenariat avec la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise, Shell, sur deux blocs d’exploration offshore en Namibie. L’accord lui confère une participation de 45% dans PEL 39, qui couvre les blocs 2913A et 2914B. Shell en détiendra 45% et la société d’État Namcor les 10% restants.

Les 45% acquis par Qatar Petroleum étaient détenus par Kosmos Energy qui avait cédé sa participation à Shell en décembre 2020, ainsi que des intérêts au Suriname et à Sao Tomé-et-Principe.

Cet accord signifie un deuxième permis d’exploration de la société d’Etat QP en Namibie. Le qatari avait conclu en 2019 des accords avec la multinationale française intégrée pétrolière et gazière Total pour obtenir une participation de 30% dans les droits d’exploration et de production dans deux autres blocs au large des côtes de la Namibie.

«Avec ce deuxième accord d’exploration et de partage de production en Namibie, nous sommes heureux d’étendre notre empreinte d’exploration dans le pays et de renforcer encore notre présence dans la région de l’Afrique australe», a déclaré le président directeur général de QP, Saad Sherida Al-Kaabi.

Le permis PEL 39 couvre des zones à des profondeurs d’eau d’environ 2 500 mètres. Il couvre une superficie d’environ 12 300 km². La licence se trouve à la frontière maritime sud de la Namibie avec l’Afrique du Sud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here