Sénégal: de l’affaire Sonko à l’effet pangolin

0
A Dakar, le 6 mars 2021, des manifestations violentes suivies de pillage.
Le bilan est sanglant. Une dizaine de personnes mortes. D’une affaire de moeurs, privée jusqu’à plus ample informé, l’on est tombé sur la thèse d’un traquenard politique suivie de la colère explosive de la jeunesse éprouvée par les politiques de restriction pour cause de covid-19. Effet Pangolin prédit voilà plusieurs mois par un rapport des experts du Quai d’Orsay et que nous avions ici, dans ce journal, enterré par un éditorial de l’écrivain Gaston Kelman?


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis