La 3ème édition des Journées de l’OMVS se tiendra à Kayes

0

Après Conakry en 2018 et Dakar en 2019, la ville de Kayes abritera du 10 au 12 mars 2021 la troisième édition des journées OMVS, qui commémorent la création de l’organisation le 11 mars 1972. Cet important évènement est placé sous le haut patronage de son Excellence Monsieur Bah N’DAW, Président de la République du Mali et sous la présidence de Monsieur Lamine Seydou Traoré, Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau du Mali et de Monsieur Hamed Diane SEMEGA, Haut-commissaire de l’OMVS.

Célébrées sous le thème : « Kayes, terre OMVS », ces journées seront marquées par des conférences de haut niveau sur les projets structurants de l’OMVS, une exposition, des activités d’investissement humain (nettoyage des berges du fleuve ; dons de caissons de poubelles et des équipements médicaux) et des activités culturelles et sportives.

En tant que ville du bassin du fleuve Sénégal, Kayes occupe une position stratégique pour l’OMVS car abritant les ouvrages hydroélectriques de Manantali et Félou. Il s’agit d’ouvrages dits de première génération qui assurent la fourniture d’une énergie propre et bon marché aux Etats membres de l’OMVS et participent à l’atteinte de la souveraineté énergétique de nos Etats.

Le complexe de Manantali (le barrage et sa centrale, 2002) situé sur le Bafing a une puissance installée de 200 MW et produit en moyenne 800 GWh/an qui sont livrés aux sociétés nationales d’électricité du Mali (EDM = 52%), de la Mauritanie (SOMELEC = 15%) et du Sénégal (SENELEC = 33%). Ce barrage a été mis en service depuis 2002 ; l’aménagement de Félou est mis en service en 2013 et produit en moyenne 60 MW qui sont injectés dans le réseau de Manantali. Un troisième barrage, celui de Gouina, est en cours de construction et produira en moyenne plus de 600 GWh par an.

La mise en œuvre du plan de gestion environnemental et social de cet ouvrage a nécessité la mobilisation de huit milliards cinq cent treize millions cinq cent quarante mille (8.513.540.000) Francs CFA entièrement financée par la Société de Gestion de l’Energie de Manantali (SOGEM). La zone d’influence directe du Projet concerne cinq (5) villages et sept (7) hameaux avec une population de 2445 répartis en 394 ménages. Les six localités à déplacer ont été réinstallées sur quatre sites à savoir Banganoura, Foukara (Tambafara), Tamboloukoto (Commune de Diamou) et Talari (Commune de Bafoulabé).

L’OMVS intervient également à Kayes dans le cadre du Projet de Gestion intégrée des Ressources en Eau (PGIRE). Ce projet comporte plusieurs composantes avec notamment la promotion des activités génératrices de revenus et l’amélioration des moyens de subsistance pour les populations du bassin, l’aménagement de 549 ha de bas-fonds dans le cercle de Bafoulabé, des travaux d’infrastructures de valorisation des produits de la pêche et de la pisciculture, la distribution de plus d’un million de moustiquaires imprégnées, la mise en place d’approches pilotes pour améliorer la résilience climatique, entre outres…etc.

A l’occasion de ce déplacement, le Haut Commissaire de l’OMVS visitera dans la zone plusieurs sites d’intervention de l’OMVS dans le cadre de ces projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here