Mali : le gouvernement approuve un prêt de la BADEA

0
Le prêt est destiné au financement de la réhabilitation du tronçon Sévaré-Boré qui fait partie intégrante de la Transsaharienne Alger – Lagos.

En conseil le 24 février 2021, le gouvernement malien a annoncé l’adoption des projets de textes relatifs à la ratification d’un accord de prêt signé à Khartoum et à Bamako, le 31 décembre 2020, entre le Mali et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADE) d’environ 22,2 milliards de F CFA (41,4 millions USD). Le prêt est destiné au financement de la réhabilitation du tronçon Sévaré-Boré qui fait partie intégrante de la Transsaharienne Alger – Lagos.

Selon le communiqué du conseil des ministres, la réhabilitation de cette route s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale des transports, des infrastructures de transport et du désenclavement et contribuera au développement des activités économiques, des échanges commerciaux entre les régions du Mali et au renforcement de la sécurité routière sur l’axe Sévaré-Gao. « La ratification du présent accord conditionne son entrée en vigueur et les projets de textes présentés sont adoptés dans ce cadre », précise la même source.

Par ailleurs, le gouvernement malien a adopté un projet de décret portant approbation du marché relatif aux travaux de construction et de bitumage de la route Banankoro-Dioro. Le marché est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Entreprise Générale Mamadou Konaté pour un montant de près de 22,8 milliards de CFA et un délai d’exécution de 24 mois.

La réalisation de ces travaux de construction et de bitumage devra permettre d’améliorer les infrastructures routières existantes, d’accroître les échanges entre les zones de production et les zones de consommation et de faciliter la mobilité des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here