Tunisie : Baisse de 85% du chiffre d’affaires de la société les Ateliers Mécaniques du Sahel à fin décembre 2020

0

Le chiffre d’affaires net global de la société tunisienne les Ateliers Mécaniques du Sahel (AMS) S.A, spécialisée dans la fabrication de matière de robinetterie sanitaires et de bâtiment ainsi que d’articles de ménage en acier inoxydable, a connu une forte baisse de 85% à fin décembre 2020 comparé à la même période de 2019, ont annoncé les dirigeants de cette entreprise basée à Sousse.

Ce chiffre d’affaires  est passé de 18,057 millions de dinars au 31 décembre 2019 à 2,631  millions de dinars un an plus tard. Les responsables d’AMS S.A ont indexé plusieurs causes à l’origine de cette baisse. C’est le cas de la propagation de la pandémie de Covid-19 qui, commençant par la Chine en novembre 2019 et arrivant en Italie fin janvier 2020, a contraint plusieurs fournisseurs de la société à fermer leurs usines. « Cela a impacté négativement et considérablement nos approvisionnements à partir du mois de janvier (en provenance de l’Asie) et février (en provenance de l’Europe) et a ralenti remarquablement notre production », avancent les dirigeants d’AMS.

L’arrêt de l’activité à la fin de la deuxième semaine du mois de mars 2020 suite à la propagation de la pandémie de Covid-19 en Tunisie et la décision du gouvernement tunisien pour un confinement général, de même que l’absence de facturation pour les marchés publics, la régression de la demande du marché, influencée par la situation économique du pays et particulièrement le secteur de l’immobilier sans compter la forte progression de l’importation des produits turcs sur le marché tunisien, ont aussi été évoqué par les dirigeants d’AMS pour expliquer la contreperformance enregistrée au niveau du chiffre d’affaires.

A cela, ils ajoutent « le refus catégorique des 3 banques du pool bancaire des AMS à soutenir la société dans cette période Post- Covid malgré l’obtention de la garantie de l’Etat pour les financements liés à cette crise sanitaire (SOTUGAR) ». Selon toujours les responsables de la société tunisienne, plusieurs tentatives ont été effectuées pour trouver des arrangements mais elles ont toutes échouées avec la disponibilité de plusieurs millions de dinars de marchandises au port pour redémarrer l’activité.

Concernant la valeur de la production finie, elle a enregistrée une baisse de 80% à la clôture du quatrième trimestre 2020 par rapport à celle du 2019, à 3,589 millions de dinars contre 18,105 millions de dinars  pour le même période de l’année 2019.

Les investissements cumulés (incorporels et corporels) ont atteint 152.500 dinars au 31 décembre 2020 contre 497.126 dinars pour la même période de l’année 2019, soit une diminution de 69%.

Pour ce qui est de la valeur de l’endettement bancaire de la société, elle s’est établie à 50,533 millions de dinars en 2020 contre 57,018 millions de dinars  pour la même période de l’année 2019 (+11%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here