Mali : vers le redémarrage de la production de la mine d’or de Morila

0

Au Mali, le gouvernement de la transition prépare la relance de la production aurifère de la mine d’or de Morila. L’Information a été donnée lors d’une visite de terrain effectuée par le ministre des Mines, de l’énergie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, le 1er février 2021.

« Nous sommes en passe de sauver plus de 500 emplois directs et près de 2.000 emplois indirects. Donc dans ce cadre-là, il était important pour nous de venir voir comment tout cet arsenal se met en place au profit des populations riveraines, et d’une manière générale au profit de la population malienne », a- t- il déclaré  au cours de sa visite de terrain.

Pour sa part, le directeur général de la mine, Drissa Arama, a expliqué qu’  «aujourd’hui, l’avenir de Morila est sur une bonne tendance et nous espérons qu’avec les investissements que nous devons avoir très bientôt, on pourra commencer l’exploitation minière. On peut dire que les choses vont comme nous l’avons planifié».

D’après lui, la production d’or de Morila SA est d’environ 120 kilos par mois.
Ajoutant par la suite que «nous devons aller vers les 200, 300 jusqu’à une tonne d’or par mois, c’est ce que nous envisageons de faire. Nous pensons que dans le futur, on pourra augmenter la production avec beaucoup plus de ressources ».

A ce jour, la société aurifère produit plus de 7,4 millions d’onces d’or à partir de l’extraction à ciel ouvert et du traitement des stocks et des résidus sur 20 ans de propriété de Barrick/AngloGold.

Notons que la mine d’or de Morila est une mine d’or en exploitation et dispose d’une usine de traitement de 4,5 millions de tonnes par an et de toutes les infrastructures requises pour un site minier autonome. Elle est en exploitation depuis en 2000, et  le site, située à quelque 280 km au sud-est de Bamako, est extractif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here