La perspective de la note du Maroc passe de stable à négative (Moody’s)

0
Mohamed Benchaâbou
L’agence de notation Moody’s a maintenu la note Ba1 du Maroc tout en abaissant sa perspective de stable à négative. Le royaume qui accuse une contraction de 7% de son PIB en 2020 a vu son déficit public se dégrader considérablement pour atteindre 7,5% sous l’effet de la pandémie. Selon la note de Moody’s datée du 4 février, ce déficit retombera à 6,5% en 2021 et 4,5% en 2022. La dette publique qui a bondi


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis