Suisse : cinq ans requis contre Benny Steinmetz en l’absence de l’Etat guinéen

0
Le président Alpha Condé et l'homme (via l'Etat guinéen) d'affaires Beny Steinmetz ont scellé un accord secret en février 2019.
Ouvert le 12 janvier à Genève, le procès dit de Simandou du nom de ce gigantesque gisement minier guinéen cédé en 2008 à Beny Steinmetz, patron de Beny Steinmetz Group Resources (BSGR), pour environ 165 millions de dollars et dont 51% ont été revendus au brésilien Vale en 2010 pour 2,5 milliards de dollars (la plus value du siècle), a culminé jeudi 14 janvier avec le réquisitoire fleuve (6 heures) de Yves Bertossa, procureur du


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis