Le milliardaire Beny Steinmetz, « l’homme de Simandou », jugé à Genève

0
Les enquêteurs helvétiques révèlent qu’une société enregistrée aux Iles Vierges par le cabinet panaméen Mossack Fonseca a versé 10 millions de dollars de pots-de-vin entre 2005 et 2010 à plusieurs personnalités guinéennes dont 1,5 million de dollars à Mamadie Touré, quatrième épouse de l’ancien président pour mettre main sur le gisement de Simandou situé au Sud-Est de la Guinée dans le mont Nimba, considéré comme un des plus grands au monde avec une réserve estimée à 2,5 milliards de tonnes et une teneur en fer de 65 %.
Le procès du milliardaire franco-israélien Beny Steinmetz, 64 ans, s’est ouvert lundi 11 janvier 2021 devant le tribunal correctionnel de Genève mais le coeur de l’affaire se situe bel et bien en Guinée. Le dossier porte sur de présumés « pots de vins » d’environ 10 millions de dollars versés pour prendre le contrôle de l’un des plus grands gisements de fer dans le monde. Pour sa part, Beny Steinmetz a toujours nié que sa société, Beny


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis