Covid-19 : coup de tonnerre dans le secteur sud-africain de l’assurance

0
Santam doit verser des indemnités à l’opérateur hôtelier Ma-Afrika Hôtels et au restaurant Stellenbosch Kitchen au titre des pertes d’exploitation liées à la pandémie de Covid-19.

Alors que les compagnies d’assurances sud-africaines cherchent une voie de sortie de la Covid-19, voilà qu’elles devront affronter une nouvelle crise. Désormais, les assureurs devront verser des primes aux assurés (hôtels, restaurants …) ayant interrompu leurs activités pour des raisons de confinement.

En effet, la Haute Cour du Cap (HCC), sur directive de l’Autorité de régulation des services financiers (FSCA) d’Afrique du Sud, a condamné en début de semaine, l’assureur Santam, donnant ainsi un signal fort aux autres sociétés d’assurances. Le géant de l’assurance sud-africaine doit verser pendant 18 mois, des indemnités à l’opérateur hôtelier Ma-Afrika Hôtels et au restaurant Stellenbosch Kitchen. Ceci, au titre des pertes d’exploitation liées à la pandémie de Covid-19.

Dans cette optique, Insurance Claims Africa (ICA), spécialisée dans la gestion des réclamations, invite d’autres assureurs sud-africains à indemniser leurs clients. Une décision qui constitue un coup dur pour la majorité des compagnies d’assurance locales. Ces dernières rejettent ces réclamations, affirmant qu’une pandémie n’est pas un événement assurable. Une situation également compliquée pour les assureurs à court terme qui tentent de ne pas honorer les demandes d’indemnisation pour interruption d’activité Covid-19.

« Nous pensons qu’il est maintenant temps pour le secteur de l’assurance d’intensifier et d’afficher le leadership éthique qui a fait défaut jusqu’à présent dans sa réponse à cette crise », a commenté le PDG de ICA, Ryan Woolley.

Même si l’Afrique du sud possède le quatrième secteur d’assurance le plus important dans la catégorie des marchés émergents, elle devra faire des efforts pour soutenir son marché des effets négatifs de la Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here