Société Générale envisage de supprimer 650 postes

0
Frédéric Oudéa, directeur général de Société Générale.
Engagé dans un programme sévère de réduction des coûts, le groupe bancaire Société Générale prévoit de supprimer entre 650 et 700 postes en France, sans départs contraints, dans le cadre d’un nouveau plan d’économies, a-t-on appris dimanche de source syndicale, confirmant des informations de presse. La direction sous la houlette de le directeur général du groupe, Frédéric Oudéa, devrait entamer des négociations avec les quatre syndicats représentatifs des employés (SNB/CFE-CGC, CGT, CFDT, CFTC). Interrogé par


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis