lundi 20 septembre 2021
InfrastructuresLe Togo va adhérer aux statuts de l’AIIB et...

Le Togo va adhérer aux statuts de l’AIIB et à l’accord de l’Africa Finance Corporation

-

En plénière le 5 novembre 2020, le parlement togolais a adopté deux lois autorisant l’adhésion du pays aux statuts de la Banque asiatique pour l’investissement dans les infrastructures (AIIB), et à l’accord portant établissement de l’Africa Finance Corporation (AFC).

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, cette adhésion permettra au Togo de « tirer avantage » de ces deux institutions financières internationales, en complément de celles des banques et institutions financières locales, entres autres, pour « concevoir, financer et réaliser des projets d’infrastructures ». « Elle permettra également à notre pays d’accéder à des ressources à moindre coût et au réseau des partenaires de l’AIIB et de l’AFC, de bénéficier de leur expertise ainsi que des avantages compétitifs dans leurs secteurs d’intervention », a-t-il indiqué à l’Assemblée nationale.

Pour Lomé, cette décision constitue une bouffée d’oxygène dans un contexte de crise qui n’a pas épargné sa feuille de route quinquennale. « Nous élargissons ainsi nos sources de financement (…) pour un soutien à l’exécution du Plan national de développement (PND 2018-2022), notamment l’axe relatif à la modernisation du Togo et au renforcement de ses structures », a aussi déclaré le ministre.

En rappel, les Statuts de l’AIIB – créée en 2014 à l’initiative de la Chine – ont été adoptés en juin 2015 à Pékin, et l’Accord portant établissement de l’AFC a été adopté deux années plus tard à Lagos au Nigéria. Les deux institutions ont été mises en place pour répondre aux besoins en infrastructures des pays membres et accélérer leur développement économique.

Nephthali Messanh Ledyhttp://www.financialafrik.com
Rédacteur en chef de Financial Afrik. Basé à Lomé, Nephthali Messanh Ledy est diplômé en Communication, en Marketing et en Commerce International. Passionné de l’actualité internationale, outre l'économie et les finances africaines. Il s’intéresse également aux réseaux sociaux et au football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X