IndustrieMauritanie : la SNIM perdrait 50 millions USD pour...

Mauritanie : la SNIM perdrait 50 millions USD pour avoir joué au banquier

-

La Société nationale industrielle et minière (SNIM) qui attend ce lundi 2  novembre, le président Ghazouani pour l’inauguration d’une unité  d’enrichissement de minerai de fer à Zouerate serait  sur le point de perdre quelques 50 millions USD. Et pour cause, elle a prêté son argent à un promoteur immobilier qui se débat aujourd’hui dans des difficultés financières quasi insurmontables, en l’occurrence Najah Major Works.

La presse locale et l’opinion publique nationale pensaient que le prêt consenti par l’entreprise minière était de l’ordre de 16 millions USD, jusqu’à ce que le site local ‘Alakhbar’ ne révèle que ce prêt portait sur un montant de 50 millions USD. Le site aurait recueilli l’information en menant une enquête sur la teneur de l’interrogatoire subi ces jours-ci par Cheikh Ridha Nagi dans le cadre de l’enquête judiciaire sur la gouvernance de l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le cheikh cité dans le rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur la gouvernance de Mohamed Ould Abdel – chef de l’Etat mauritanien de 2008 à 2019 – était proche du promoteur immobilier Najah Major Works. Ce dernier s’était endetté auprès de la SNIM pour pouvoir parachever les travaux de construction de l’aéroport international de Nouakchott.

Samba Camara
Journaliste mauritanien, a travaillé à Biladi à partir de 2008. Tour à tour rédacteur au Rénovateur Quotidien, Taqadoumy, Cridem, il s'oriente progressivement vers les sujets d'ordre économique et financier. Aime la lecture et les voyages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X