Le Groupe BGFIBank , un acteur majeur du financement des infrastructures

0
Henri-Claude Oyima, PDG de BGFI Group.

Depuis près de cinquante ans, le Groupe BGFIBank, premier acteur financier en Afrique centrale, participe au financement des infrastructures africaines. “Nous le réalisons dans nos onze pays d’implantation, dans de nombreux secteurs d’activité, et notamment ceux à fort impact tels que l’énergie, l’eau, le logement, le bâtiment, les industries, la santé et l’éducation”, explique le PDG, Henri Claude Oyima, dans un récent entretien avec La Revue Banque.fr.

Ces investissements permettent au Groupe BGFIBank de jouer un rôle de premier plan dans l’atteinte tant de l’Objectif 10 de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (« des infrastructures de classe mondiale quadrillant l’Afrique »), que des Objectifs du développement durable (ODD) – plus de 80 % des ODD dépendent en effet, sous une forme ou une autre, du développement des infrastructures.

Le groupe a participé au financement de nombreux projets d’infrastructures dans les pays d’implémentation. Ainsi, en Côte d’Ivoire, le Groupe BGFIBank a contribué activement au financement du Plan d’entretien routier 2017-2019. “Nous avons ainsi aidé à lever (grâce à notre filiale BGFI Capital) 80 milliards de FCFA (environ 122 millions d’euros), ce qui a contribué à maintenir un réseau routier de qualité en Côte d’Ivoire, renforçant ainsi l’attractivité du pays”, rappelle M. Oyima.

De même, au Gabon, le Groupe BGFIBANK a mobilisé des financements importants, particulièrement dans le secteur des télécommunications, qui ont permis de couvrir 85 % du territoire national afin de généraliser l’accès à la 3G, puis à la 4G .

Au Cameroun, fort de ses dix années de présence, le Groupe BGFIBank a participé à des projets d’investissements (notamment dans les infrastructures sociales, l’énergie, l’industrie) dont le montant cumulé atteint 175 milliards de FCFA (soit environ 270 millions d’euros).

La Banque intervient aussi bien en amont et en aval des projets. “En amont, notre expertise en matière de structuration des opérations de financement est mobilisée, principalement par le biais de notre société d’ingénierie financière BGFI Capital, la banque d’investissement du Groupe. Nous intervenons en qualité d’arrangeur et nous assurons à ce titre la structuration complète du financement”.

“Notre intervention est particulièrement appréciée par les États que nous accompagnons”, poursuit le banquier. En effet, le montage financier d’importants projets d’infrastructures (et surtout s’il s’agit d’infrastructures structurantes) constitue une phase critique de leur cycle de vie, et les pouvoirs publics ne disposent pas nécessairement de toute l’expertise nécessaire pour, non seulement, conduire le processus à son terme, mais aussi le faire dans les conditions les plus avantageuses. “Nos interventions sont donc sources d’externalités positives et génèrent des transferts de compétence qui bénéficient aux décideurs du secteur public avec lesquels nous travaillons en étroite collaboration.”

En aval, le Groupe BGFIBank assure la mise à disposition des fonds, grâce à son vaste réseau de filiales ou d’agences bancaires. En qualité de banque agent ou de banque participante, BGFI assure la gestion quotidienne des flux de financement. “Quelle que soit notre position dans le financement des projets d’infrastructures, notre préoccupation première demeure la bonne prise en charge des spécificités et des particularités du projet et de son porteur, i.e. l’adéquation entre le planning d’exécution des travaux et le plan de trésorerie, la sécurité du montage financier. Loin d’être simple spectateur dans le processus de financement des infrastructures, notre démarche s’inscrit dans une logique de conseil”.

À titre d’exemple, au Cameroun, le Groupe BGFIBank a couvert la chaîne globale de financement d’un projet de 33 milliards FCFA (50 millions d’euros) en qualité de banque arrangeur de l’opération, de banque agent de la facilité mais aussi de banque agent des sûretés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here