RDC : Le président Tshisekedi promet une « union sacrée de la Nation »

0
Félix Tshisekedi, président de la RD Congo

Le président congolais Félix Tshisekedi a promis vendredi 23 octobre, d’entamer des consultations avec des leaders politiques et sociaux pour la création d’une union sacrée de la nation. Ceci, après avoir constaté, à demi-mot, l’échec de la coalition au pouvoir depuis janvier 2019.

« (…) Considérant que le salut du peuple est la loi suprême, j’ai décidé d’entamer dès la semaine prochaine une série des contacts visant à consulter les leaders politiques et sociaux les plus représentatifs afin de recueillir leurs opinions à l’effet de créer une union sacrée de la Nation autour des objectifs précités », a-t-il annoncé dans un message au peuple congolais.

« Ces consultations visent la refondation de l’action gouvernementale autour des principes de participation dans la gestion du pays. À l’issue de celles-ci, je reviendrai vers vous pour vous faire part de mes décisions qui n’exclueront aucun cas de figure », a expliqué le président Tshisékédi.

Ce message du chef de l’Etat est consécutif au boycott, par les représentants du Front commun pour le Congo (FCC) dans les institutions (premier ministre, présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, ministres, députés et sénateurs), de la cérémonie de prestation de trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle, le 21 octobre 2020. D’ailleurs, le leader de la plateforme politique Cap pour le changement (Cach) n’a pas hésité à constater, à sa manière, l’échec de la coalition au pouvoir depuis janvier 2019.

« Nous avions choisi de gérer le pays au sein d’une coalition qui semblait constituer la solution idoine pour sortir le pays de ses différentes crises récurrentes et préserver ainsi les acquis de l’alternance. Malheureusement, près de deux ans après, les divergences qui persistent entre les parties signataires de cet Accord plombent les ailes de l’espoir de notre envol vers le développement », a déclaré Félix Tshisekedi à l’entame de son message.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here