RDC : la grogne monte entre Tshisekedi et Kabila

0
Joseph Kabila et son successeur Felix Tshisekedi

La nomination de trois juges constitutionnels par le Président Félix Tshisekedi renforce le clivage avec son prédécesseur Joseph Kabila. Les deux camps sur pied de guerre.

Le Front commun pour le Congo (FCC) de l’ex-président Joseph Kabila, « ne se sentira lié par aucun acte que les juges nommés par le président Tshisekedi poseront », a-t-il annoncé dans un communiqué au terme d’une réunion sanctionnant la conférence des présidents de cette formation politique.  

En effet, le FCC juge « irrégulière » la nomination de trois nouveaux juges constitutionnels et déclare qu’il « ne se sentira lié par aucun acte qu’ils poseront ». Il promet aussi de poursuivre son combat dans le respect de la Constitution et des lois de la République, « seul gage véritable d’un État de droit ».

Le FCC insiste qu’il  « usera de toutes les voies légales pour atteindre cet objectif et s’opposer à toute initiative visant à déstabiliser les institutions de la République ». C’est dans ce contexte tendu au sein de la coalition gouvernementale qu’est attendu l’intervention du chef de l’Etat qui s’adressera vendredi à la Nation.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here