Cameroun : déficit budgétaire des recettes non fiscales

0

Les difficultés dans le circuit de recouvrement, la corruption et diverses malversations font perdre d’importantes recettes au Trésor public.

Par Achille Mbog Pibasso

Les objectifs que l’Etat s’est fixé en termes de mobilisation des ressources financières conformément à la loi de finances 2020 ne pourraient pas être atteints. Au cours du premier semestre, le Trésor public a enregistré une perte de 21 millions de dollars de recettes non fiscales sur lesquelles l’Etat compte engranger 360 millions de dollars cette année.  

Si l’on peut invoquer la pandémie de COVID-19 pour expliquer en partie la non- atteinte des objectifs, de fiables informations révèlent les difficultés dans la conduite des opérations, avec entre autres, la corruption et les détournements de fonds.   

Les Conférences spéciales sur la budgétisation des recettes non fiscales organisées par le Ministère des Finances ont révélé les difficultés éprouvées par l’administration fiscale pour la bonne conduite de cette opération.

Il est question selon le Ministre des Finances Louis Paul Motaze d’améliorer les prévisions de cette catégorie de recettes dans le budget, de redynamiser le suivi et le recouvrement dans les administrations pour une meilleure prise en compte dans la loi de finances 2021.

Il ressort qu’un grand nombre de recettes recouvrées au sein des administrations ne sont pas instituées par la loi, comme le stipule le régime financier de l’Etat, de même qu’il existe d’importantes niches de recettes qu’il convient d’explorer.

Selon des analystes, l’accent devra être mis sur l’intensification des missions de contrôle et de suivi des recettes collectées et sur l’élaboration d’un modèle de projection des recettes non fiscales en vue de réduire les écarts observés entre les prévisions et les réalisations.

Au cours de ces trois dernières années, la contribution des recettes non fiscales dans le budget de l’Etat n’ pas excédé 4% à cause de diverses malversations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here