Rachat de Mattel : Telecel, Axian, Hiridjee et Orange se bousculent au portillon

0

L’opérateur de téléphonie mobile Mattel propriété de Tunisie Telecom qui en contrôle 51% du capital, de Mohamed Ould Bouamatou (24,5%) et Béchir El Hassen (24,5%) est à vendre. Du moins c’est ce que  croit savoir Jeune Afrique. Selon JA quatre candidats  sont en lice pour le rachat de l’entreprise en perte de vitesse : Telecel, Axian, Hiridjee et Orange.

Contacté par Financial Afrik l’avocat de Bouamatou en l’occurrence maitre Yezid El Yezid confirme la réalité du projet d’ouverture du capital de Mattel. Qui veut vendre ses parts ? Tunisie Telecom ou ses partenaires mauritaniens ? Yezid El Yezid qui representait Bouamatou au Conseil d’administration de Mattel au temps ou Bouamatou était en exil s’est contenté que «justement ces questions et leur contexte c’est ça qui est confidentiel».

Tunisiens et mauritaniens s’étaient livrés au lendemain de l’échec du rachat de  Mattel par Orange en 2014 à une guerre d’usure lorsque Tunisie Télecom qui devait céder ses parts a fait volte face en arguant que c’est à ses partenaires mauritaniens de céder des parts à Organge. Depuis cette date Mohamed Ould Bouamatou et Bechir El Hassen avaient décidé de ne plus investir au sein de Mattel.   Finalement on peut se demander si  le projet d’ouverture du capital de Mattel dont parle JA  ne  procède pas d’une vaste opération de manipulation destinée à pousser à la sortie l’actionnaire majoritaire Tunisie Télécom surtout que les cadres par lui nommés à la tête de  Mattel ont  toujours été accusés  de malversations financières par les partenaires mauritaniens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here