Mauritanie: la Banque Centrale étoffe son organigramme

0
Cheikh El Kébir Moulaye Taher, gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie.

La Banque centrale de Mauritanie (BCM) a amorcé une restructuration en étoffant son organigramme courant septembre. Selon des sources dignes de foi, Cheikh El Kébir Moulaye Taher, le gouverneur de la BCM, vient de créer trois nouvelles directions générales, à savoir la direction générale du change et du commerce extérieur ; la direction générale des systèmes d’information et la direction générale de la stratégie et de la promotion du capital humain. En outre, la direction générale des caisses supprimée par son prédécesseur Abdel Aziz Dahi, actuel ministre de Pêches et de l’Economie maritime, gouverneur de la banque de banques de janvier 2015 à janvier 2019, a été réhabilitée.

La suppression d’une telle direction entreprise sous prétexte de réduction de coûts s’était révélée désastreuse avec le détournement d’un montant de 935 000 $ et 558 000 € et la découverte de la fausse monnaie à la BCM. Le souvenir du scandale d’une ampleur effarante est encore frais dans les esprits d’autant plus que le pot aux roses a été découvert en début juillet 2020. En rétablissant une telle direction, la BCM renoue avec le comportement normal d’une banque centrale.

Afin de pourvoir les postes de DG de quatre directions en question, le gouverneur, selon nos sources, a promu Dioulou Camara, DG de la Stratégie et de la promotion du Capital humain. L’intéressé jusque- là était directeur du Project management office (PMO) dont la mission est de suivre l’ensemble des projets de la BCM. Mohamed Ould Sidaty, conseiller en informatique, hérite quant à du fauteuil de boss de la direction générale de systèmes d’information. Et pour finir, Cheikh Kébir Moulaye Taher institue un corps de conseillers principaux rattaché à son cabinet.

Les membres de ce corps de conseillers nommés mi septembre comptent dans leurs rangs Soko Ibrahim Bocar, conseiller principal chargé de la politique monétaire, Mohamed Lemine El Hadj Sidi, conseiller principal chargé du contrôle bancaire et de la stabilité financière, Cheikhna Bedad, conseiller principal chargé des études et des recherches économiques et Mohamed Abdallahi Mohamed, conseiller principal chargé du service social de la banque. Et egalement, Lemina mint Sidi Baba, conseillère principale chargée de l’organisation et Bouna Kerkoub, conseiller principal chargé de la gestion de la réserve des devises et du projet de la Bourse des valeurs mobilières de Nouakchott (BVMN), un projet dont le lancement était prévu pour 2014 mais qui, jusque-là, est resté au stade des intentions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here