Banques: Légère hausse du PNB de la Banque internationale arabe de Tunisie au premier semestre 2020

0

Le produit net bancaire (PNB) de la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT) a connu une légère progression de 2,92% au premier semestre 2020 comparé à la même période de l’année 2019, ont annoncé les dirigeants de cet établissement bancaire.

Ce PNB est passé de 453,029 millions de dinars 30 juin 2019 à 466,299 millions de dinars au 30 juin 2020, soit une augmentation de 13,270 millions de dinars en valeur absolue. Pour en arriver là, la BIAT a enregistré des produits d’exploitation bancaire de 721,423 millions de dinars (contre 739,626 millions de dinars au 30 juin 2019). En parallèle, cet établissement  bancaire a dû faire face à des charges d’exploitation bancaire de 255,124 millions de dinars (contre 286,597 millions de dinars au 30 juin 2019). Les dirigeants expliquent cette situation par « les retombées négatives de la crise sanitaire sur la marge en intérêts, la marge sur commissions et les autres revenus non bancaires ». Le total de bilan s’est établi à 16,202 milliards de dinars, en légère progression de 1%.

Durant la période sous revue, les dépôts et avoirs de la clientèle de la BIAT se sont élevés à 12,846 milliards de dinars contre 11,632 milliards de dinars au premier semestre 2019 (+10,43%). Cette augmentation provient principalement des postes Dépôts à vue (6,468 milliards), Dépôts d’épargne (3,019 milliards) et Comptes à échéance (2,254 milliards).

Quant aux créances détenues par la banque sur sa clientèle, elles se sont établies à 10,865 milliards de dinars contre 10,857 milliards de dinars au premier semestre 2019 (+0,07%).

Les charges générales d’exploitation ont évolué de 2,778 millions de dinars à 72,872 millions de dinars. Cette évolution résulte d’une augmentation des frais d’exploitation non bancaires à concurrence de 3,912 millions et d’une diminution des autres charges générales d’exploitation à hauteur de 1,134 millions.

Quant au résultat d’exploitation, il s’est accru de 21,788 millions de dinars avec une réalisation se situant à 200,203 millions de dinars au 30 juin 2020 contre 178,415 millions de dinars un an auparavant.

La même tendance haussière caractérise le résultat des activités ordinaires à 127,247 millions de dinars contre 106,876 millions de dinars au premier semestre 2019(+20,371 millions de dinars).

Cependant, la prise en compte du solde en gain/perte provenant des autres éléments extraordinaires  de 25,115 millions de dinars, a fait replier le résultat net de 4,744 millions de dinars à 102,132 millions de dinars.

En perspectives pour les reste de l’exercice 2020, les dirigeants de la BIAT avancent que les mesures de prévention du virus de la pandémie de la Covid-19 pouvant être renforcées davantage et perdurer dans le temps ainsi que le manque de visibilité sur ses retombées économiques et sociales, constituent des facteurs de risques pouvant avoir un impact défavorable sur les activités de la Banque, ses résultats d’exploitation ainsi que la structure de ses emplois et ses ressources. « Toutefois, soulignent-ils, à l’état actuel des choses et sur la base des informations disponibles, l’impact définitif de la pandémie COVID-19 ne peut pas être estimé d’une manière fiable ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here