OMC: trois candidats africains à couteaux tirés (pronostics)

0
De gauche à droite, la kenyane Amina Mohammed, la nigériane Ngozi Okonjo-Iweala et l'égyptien Abdel-Hamid Mamdouh.
De l’avis des observateurs, l’égyptien et suisse Abdel Hamid Mamdouh, 68 ans, fort du soutien de l’Union Africaine, dispose d’un avantage certain sur ses rivaux africains. Mais ni ce senior de l’OMC, organe au sein duquel il a officié vingt ans durant, participant aux négociations du GATT, encore moins Ngozi Okonjo, 66 ans, ancienne ministre nigériane des Finances, vice-président de la Banque Mondiale et recordwoman des jetons de présence dans les conseils d’administration, encore moins


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis