Maroc : le gouvernement vise une croissance économique de 5,4% en 2021

0
Saâd-Eddine El Othmani, le Chef du gouvernement.

Au Maroc, le projet de loi de Finances 2021 vise une croissance économique de 5,4 % contre -5% en 2020, apprend-on d’une circulaire adressée aux ministres par Saâd-Eddine El Othmani, le Chef du gouvernement. Ceci, avec l’hypothèse d’un prix moyen du gaz butane à 350 USD la tonne et d’une récolte céréalière moyenne de 70 millions de quintaux.

Dans sa lettre, le chef du gouvernement préconise une gestion austère et rationnelle des dépenses publiques dans l’ensemble des secteurs de l’Etat. Il met également l’accent sur la « lutte contre la corruption » et le « développement de l’intégrité ».

Dans un récent discours, Saâd-Eddine El Othmani avait déjà annoncé les grandes orientations stratégiques de la reprise. Il s’agit notamment de la mise en œuvre du Plan de relance de l’économie nationale (avec une enveloppe globale estimée à 120 milliards de dirhams en vue d’appuyer les entreprises en difficulté), la généralisation de la couverture sociale, et l’exemplarité que doit donner l’État dans la rationalisation des dépenses publiques.

En juillet, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) avait annoncé pour sa part, que l’économie marocaine devrait grimper de 4,4% en 2021, après une régression de 5,8% attendue en 2020, tirée par la reprise de la demande intérieure. Des prévisions qu’il a confirmées dans une note publiée conjointement le 17 août 2020 avec le Système des Nations Unies au Maroc et la Banque mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here