Assimi Goïta
Le nouvel homme fort de la junte au pouvoir au Mali depuis la démission forcée du président IBK dans la nuit du 18 au 19 août est connu. Il s’agit du colonel Assimi Goita, président du Comité national pour le Salut du Peuple (CNSP). Jusque-là patron des forces spéciales du Mali, cet officier formé au Prytanée militaire de Kati, dans la banlieue de Bamako, également diplômé de l’Ecole inter-armes de Koulikoro, est de la même promotion que plusieurs autres membres de la junte, dont le colonel Malick Diaw, présenté aux premières heures du mouvement comme son véritable instigateur. Vice-président du


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis