Mali : la Côte d’Ivoire ferme ses frontières terrestres et aériennes conformément à l’appel de la CEDEAO

0
Le président IBK, visage barré par une paire de lunettes noires et un masque anti-Covid, annonçant sa démission. Il sera resté 7 ans au pouvoir.

La Côte d’Ivoire a décidé de la fermeture de ses frontières terrestres et aériennes avec le Mali à compter du mardi 18 août et ce, jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui intervient au lendemain de la mutinerie déclenchée au sein de l’armée malienne, le mardi 18 août.

Pour le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité, le communiqué du gouvernement est consécutif à la décision de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) de la fermeture de toutes ses frontières terrestres, maritimes et aériennes de ses pays membres avec le Mali. C’est dans la garnison de Katy que la mutinerie a débuté le mardi 18 août, après plusieurs marches des populations exigeant la démission du Président Ibrahim Boubacar Kéita. Cette fronde militaire a contraint IBk à céder son fauteuil ainsi que la dissolution des institutions de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here