L’Agence Africaine pour l’Assurance Commerciale (ACA) va attirer 138 millions de dollars

0

La 20e Assemblée Générale annuelle (AG) de l’Agence Africaine pour l’Assurance Commerciale (ACA, African Trade Insurance Agency-ATI) tenue le 17 juillet 2020 a adopté les comptes annuels de l’ACA pour l’exercice 2019, au cours duquel l’Agence a affiché une croissance record pour la 8ème année consécutive, enregistrant des actifs bruts de plus de 6,4 milliards d’USD et un bénéfice net de 27,7 millions d’USD.

L’Assemblée Générale a également approuvé trois nouvelles demandes d’adhésion, dont une émanant d’un pays non africain noté AAA, et qui devraient rapporter au total environ 47 millions d’USD de capital supplémentaire. En plus de ces nouvelles demandes, la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) devraient soutenir à hauteur de 91 millions d’USD l’apport en capital de cinq nouveaux pays africains et une augmentation de contribution au capital d’un État membre existant.

Le nombre record de participants gouvernementaux à la réunion souligne la prise de conscience par les pays africains du rôle que joue l’ACA dans l’attraction des investissements. Le Dr. Mohamed Maait, Ministre égyptien des Finances, a souligné les avantages économiques et financiers substantiels qu’apporte l’ACA à ses Etats membres. Il a aussi ajouté que, l’Egypte, le précédent Président de l’Union africaine, s’est engagée à soutenir les institutions africaines et que le gouvernement poursuit l’achèvement de son adhésion à l’ACA. En outre, Dr. Issa Doubragne, Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement, a participé pour la première fois à l’Assemblée Générale de l’ACA au nom de la République du Tchad, un Etat membre imminent. Dans le cadre de cette réunion, d’autres pays ont également réaffirmé leur engagement envers l’accélération de leur processus d’adhésion.

Il est prévu que cinq pays deviendront membres à part entière dans les six à dix-huit prochains mois. De plus, un État membre existant a indiqué son intention d’augmenter sa contribution au capital. Avec le soutien de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et de la Banque Africaine de Développement (BAD), ces pays bénéficieront cumulativement d’un soutien financier de 91 millions d’USD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here