Covid Organics: « aucune preuve qu’elle peut guérir le COVID-19 » selon le NIPRD du Nigeria

0
Peter Adigwe estime que les malgaches cachent les résultats de leurs propres analyses sur le Covid Organics.

Pour Peter Adigwe, le directeur général de l’Institut nigérian de recherche et de développement pharmaceutique (NIPRD), l’analyse menée par l’institut sur la « potion » Covid-Organics de Madagascar dans le traitement de la COVID-19 n’a pas été concluante.

« Le ministre nous a donné le mandat de savoir si le COVID Organics peut guérir le COVID-19 et nous n’avons obtenu aucune preuve que cela est possible », a affirmé Peter Adigwe, estimant que les malgaches cachent beaucoup de choses : « l’analyse que nous avons donnée dans notre rapport est plus détaillée que tout ce qui venait de leur pays. Ils cachent l’analyse de leur propre produit. Si vous allez en ligne, vous ne pouvez pas obtenir le niveau d’analyse que nous avons donné. »

Le directeur de l’Institut national pour la recherche et le développement pharmaceutiques, agence nigériane chargée du développement de médicaments et de vaccins, a précisé que le Nigeria pourrait fabriquer son propre médicament en 6 mois si son institut obtenait les fonds nécessaires. « Il y a un produit que nous avons et qui est très prometteur. Nous avons fini de le faire passer par les études précliniques. Là où nous en sommes maintenant, c’est que nous essayons de le préparer pour l’essai clinique et c’est beaucoup de travail ».

Le mois dernier, le ministre nigérian de la Santé, Osagie Ehanire, avait révélé que l’Artemisia, plante à base du médicament covid-organics, était cultivée dans le pays et était un traitement connu contre le paludisme. Reste à savoir si le Nigeria est entrain de fabriquer son propre Covid-organics au risque de se faire accuser de violation de brevet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here