En avril 2020, le porte-conteneurs battant pavillon portugais Tommi Ritscher est devenu le dernier navire attaqué par des pirates dans le golfe de Guinée.
Le golfe de Guinée a représenté 90% des actes de piraterie maritime mondiaux signalés en mer en 2019, avec 121 équipages capturés, en augmentation de 50%. La côte ouest-africaine est le troisième point chaud pour les pertes de navires, un niveau jamais enregistré par le passé, souligne le rapport annuel de l’assureur Allianz Global Corporate & Specialty. En 2019, il y a eu 162 incidents de piraterie et de vol à main armée contre des navires dans le monde, contre 201 en 2018. Ceci malgré le récent succès de la lutte contre les pirates somaliens. Alors que le Golfe de


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis