Énergie renouvelable : l’UE casque fort pour le Maroc et l’Egypte

0

L’Union européenne (UE)  et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) ont  accordé plusieurs subventions d’un montant global d’environ 46 millions d’euros.

Cette enveloppe sera destinée pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Égypte et au Maroc.

Cette initiative entre dans  le cadre d’un partenariat quadripartite pour promouvoir les énergies renouvelables.

Ainsi, le royaume chérifien va bénéficier  de 21,1 millions d’euros. La subvention entre dans le cadre du mécanisme de financement de l’énergie verte (GEFF) de la Berd.

Il s’agit d’un instrument qui soutient les entreprises et les propriétaires souhaitant investir dans les technologies vertes.

Au Maroc, la subvention de l’UE (via la Berd) permettra aux entreprises locales d’investir dans les technologies vertes, selon la BERD.

La banque estime que les bénéficiaires réduiront leurs coûts d’exploitation en mettant en œuvre des mesures d’adaptation au climat, des technologies à haut rendement énergétique et des énergies renouvelables, ce qui améliorera également leur compétitivité globale.

Pour sa part, l’Egypte  va recevoir  une  somme de 24,8 millions d’euros dans le cadre du GEFF pour  soutenir les investissements dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Ceci se fera par l’intermédiaire de banques locales pour des prêts aux entreprises privées. L’investissement de la Berd devrait ainsi soutenir l’ambition du gouvernement égyptien visant une production accrue de l’électricité à partir des sources renouvelables.

À noter que ces subventions bénéficieront à deux pays d’Afrique du nord et du partenariat oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Géorgie, Moldavie et Ukraine).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here