RDC : le budget 2020 perturbé par la baisse du prix du cobalt

0

Le gouvernement de la RDC explique la perturbation de l’exécution de son budget 2020 par la baisse du prix du cobalt sur le marché mondial, dans la mesure où une bonne partie de ses recettes provient des ressources minières.
Au niveau international, la  tendance baissière résulterait, notamment, de la chute des ventes des véhicules électriques.
“La baisse du prix du cobalt devrait se poursuivre en raison du ralentissement de la demande du secteur aéronautique, où le métal est utilisé pour les aubes des turbines dans les réacteurs. Les statistiques montrent que le prix du cobalt a chuté de 15 % depuis février 2020, pour s’établir autour de 30 000 USD la tonne”, notent les experts.
Ils citent des projections selon lesquelles “la demande du secteur de l’aéronautique s’établira à 4 442 tonnes cette année, soit une baisse de 18 % par rapport à 2019”.

“Avec de telles perspectives, c’est la RDC, premier producteur mondial, qui a de nouvelles raisons de s’inquiéter à un moment où son économie est déjà durement touchée par la crise sanitaire. Le temps où le métal se négociait à 90 000 USD la tonne semble désormais bien assez loin”, constatent-ils.
La RDC est premier producteur mondial de cobalt (60% des réserves mondiales) avec 74.000 tonnes (2018).
 Le cobalt est un minerai stratégique (associé au cuivre ou au nickel) qui sert à la fabrication de batteries automobiles et qui est exporté en quasi-totalité vers la Chine. 
” La flambée des cours vers les années 2016, 2017 et 2018 a provoqué une ruée des creuseurs vers le cobalt (200.000 selon Trafigura) qui fournirait entre 20 à 40% du cobalt produit en RDC”, rappelle-t-on au ministère congolais des Mines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here