Aux USA, les Simpson s’adaptent à l’anti-racisme

0
Simpson gardera, lui, sa voix.

Aux USA, la célèbre bande dessinée américaine “Les Simpson” s’adaptent aux manifestations anti-raciste du mouvement “Black Live Matters” qui ont suivi le meurtre de George Floyd, étouffé fin mai à Minneapolis, sous le genou d’un policier blanc. Le dessin animé n’utilisera plus d’acteurs blancs pour représenter des personnages non blancs, a annoncé Fox vendredi 26 juin réajustement sa politique. Cette décision intervient alors que plusieurs émissions de télévision ont retiré de leurs plateformes de diffusion des épisodes mettant en scène des visages noirs

Dans cette optique, l’acteur américain Hank Azaria, qui prêtait sa voix depuis le début de la série en 1989 au personnage des Simpson Apu Nahasapeemapetilon, a annoncé qu’il ne ferait plus la voix du gérant d’épicerie indien, après des accusations de racisme. Hank Azaria doublait plusieurs personnages dont le barman Moe, le chef de la police Wiggum et le patron de supérette Apu. Vingt-cinq saisons plus tard, les Simpson doivent donc se plier à la nouvelle Amérique.

Reste à savoir si le sympathique Homer Jay Simpson, père de famille prototype de la famille blanche moyenne, doublé par Dan Castellaneta dans la version originale, Philippe Peythieu dans la version française, votera pour Donald Trump ou Joe Biden. C’est une autre histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here