Afrique : les compagnies aériennes ont perdu 8,1 milliards USD en 2020

0
Le sourire des hôtesses de la compagnie éthiopienne cache la fragilité d'un ciel africain qui accumule les pertes.

En Afrique, les compagnies aériennes ont perdu 8,1 milliards USD à la suite de la pandémie de COVID-19 sur l’industrie du transport aérien, annonce l’Association africaine des compagnies aériennes (AFRAA). Selon son analyse dévoilée en mai 2020, “la reprise devrait commencer à partir du troisième trimestre de l’année en cours”. ” L’impact financier s’annonce sévère pour cette année 2020. Si près de 6,7 milliards étaient enregistrées comme recettes en 2019, seulement 1,7 milliard de recettes sont attendues du transport de passagers en 2020, soit une baisse de 5 milliards”, relève-t-elle. L’AFRAA, qui note 12,64 milliards de recettes sur le segment passagers en 2019, estime les recettes pour 2020 à 4,53 milliards USD.

Pour quelques grandes compagnies aériennes africaines, l’AFRAA évalue leurs pertes en termes de sièges disponibles retirés suite au Coronavirus. Elles se mesurent en ASK (unité de mesure standard dans le secteur aérien). Ainsi, Ethiopian Airlines a perdu une capacité de 3,8 milliards de sièges disponibles par kilomètre. Elle est suivie, par ordre décroissant, de South African Airways, avec -1,9 milliard d’ASK ; Egyptair avec -1,7 milliard ; Royal Air Maroc avec -1,6 milliard ; Kenya Airways avec -1,3 milliard ; Air Algérie avec -900 millions ; Air Mauritius avec -700 millions et de Tunisair ‘ avec – 500 millions. “La capacité a baissé de 16,169 milliards de ASK en mai, soit 78,40% de réduction en glissement annuel”, précise cette étude effectuée entre mi-avril et mi-mai 2020. Elle visait à identifier la réduction des revenus du trafic passagers qui est évaluée à près de 14 % pour le premier trimestre 2020 et de plus de 90 % pour le deuxième trimestre.

L’AFRAA projette une reprise progressive de l’activité sur la seconde moitié de 2020. Il s’agit d’environ 40 % du trafic réalisé au troisième trimestre 2019 qui devrait être assuré durant la même période. ” Ce taux monterait à 70 % pour les derniers mois de 2020″, espère l’AFRAA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here