Akinwumi Adesina, président de la BAD
Le bureau conseil des gouverneurs de la Banque Africaine de Développement (BAD) s’est réuni mardi 26 mai 2020 au siège de l’institution à Abidjan. Les trois pays formant ce bureau (Côte d’Ivoire, Namibie et Argentine) ont acté le principe d’une enquête indépendante concernant l’affaire des allégations des lanceurs d’alertes concernant la violation présumée des procédures de recrutement, de rémunération et de passation de marchés par le président Akinwumi Adesina, élu en 2015 et devant normalement se faire réélire pour un deuxième mandat lors des assemblées prévues, sauf nouveau report, à la fin août prochaine. Le bureau réuni à huis clos


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis