Côte d’Ivoire: 230 millions d’euros en faveur de 11 filières agricoles

0
La filière de l'anacarde particulièrement impactée par la pandémie du coronavirus.

En Côte d’Ivoire, le Conseil présidentiel tenu vendredi 22 mai sous la houlette du président de la République, Alassane Ouattara, a autorisé un décaissement de 150,8 milliards Fcfa (230 millions d’euros) en faveur de 11 filières agricoles. Le soutien s’inscrit dans le cadre du plan de riposte aux effets de la Covid 19.

Dans ce cadre, la filière anacarde bénéficiera d’une subvention de 35 milliards Fcfa afin de permettre aux producteurs de combler le gap des invendus et des pertes enregistrées. L’autre objectif est d’accompagner le conseil coton-anacarde à poursuivre le maintien de la campagne avec un prix bord champ de 400 F CFA/Kg. La filière coton bénéficie d’une enveloppe de 5,56 milliards Fcfa. Les filières hévéa et palmier à huile obtiennent respectivement 24,98 milliards Fcfa et 3,5 milliards Fcfa. Quant à la filière riz, produit dont l’autosuffisance reste un objectif majeur, elle obtient 12 milliards de Fcfa.

Le montant global des fonds de soutient provient de l’Etat à hauteur de 120 milliards Fcfa et des partenaires techniques et financiers à concurrence de 30,8 milliards Fcfa. Le Conseil présidentiel a salué l’acte des partenaires qui ne ménagent aucun effort pour soutenir la Côte d’Ivoire depuis l’avènement de la maladie dans la zone de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here