Maroc : la BCP augmente son capital pour renforcer son expansion à l’international

0

Le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) a procédé à l’augmentation  de son capital  pour  renforcer son assise financière et préparer son expansion à l’international.

Le Conseil d’Administration de la BCP  et  le comité  du crédit populaire du Maroc  ont donné ,le feu vert  à l’établissement bancaire  en marge de la présentation des résultats financiers 2019 du groupe ,  lundi 2 mars . Ainsi, le groupe a procédé à une augmentation de capital consacrée aux salariés pour un montant de 2,2 Mds de DH (207 millions d’euros) ainsi qu’à une émission de dette subordonnée de 2 Mds de DH (188, 1 millions d’euros). 

Les fonds propres du Groupe s’élèvent à 47 Mds de DH (4, 4 milliards d’euros) en progression de 13,5%.Pour les opérations arrêtées au 31 décembre 2019, la  banque  a affiché de bonnes performances sur la période. Le Produit Net Bancaire consolidé se renforce de 4,7% à 17,8 milliards de dirhams (1,6 milliard d’euros), tiré par toutes les lignes métier. Le Résultat Net Consolidé s’est ainsi amélioré de 9,7% à 3,9 Mds de DH (366, 9 millions d’euros). De même, le Résultat Net Part du Groupe a augmenté de 1,9% pour s’établir à 3 Mds de DH (282,2 millions d’euros). La banque a collecté l’année dernière,  un net de 4,7 Mds de DH (442,2 millions d’euros)  avec une part de marché dépôts de 26,1%.

Sur le plan international, l’année 2019 a été marquée par la finalisation de l’acquisition de 3 nouvelles banques en Afrique auprès du Groupe BPCE (BICEC, BMOI et BCI). Le PNB de la BDI a également affiché une croissance à deux chiffres, soit 16,8%. A périmètre constant, les performances de la BDI demeurent bien orientées avec des hausses de 15,1% des dépôts et de 6,9% des crédits. Au titre de l’exercice 2019, le coût du risque du Groupe s’est allégé de 19% à 2,6 milliards de dirhams (244,6 millions d’euros). Le taux de couverture s’est également amélioré pour tous les compartiments des crédits à la clientèle.

Par ailleurs, le Groupe a renforcé la provision pour risques généraux de près de 480 millions de dirhams (45, 1 millions d’euros)   en 2019, portant son encours à 4,7 milliards de dirhams (442, 2  millions d’euros). Le fonds de soutien a également été doté de plus de 150 millions de dirhams (14,1 millions d’euros) pour atteindre 3,4 milliards de dirhams (319, 9 millions d’euros).

Contribution au programme «Intelaka »       

La Banque Populaire (BP) a participé, avec les autres acteurs du secteur, à la mise en place d’un fonds doté de 8 milliards de dirhams (752, 7 millions d’euros), alimenté à la fois par l’Etat, le Fonds Hassan II et les banques et ce, dans l’objectif d’accompagner et de financer davantage les porteurs de projets et les très petites entreprises.

La Banque a financé 95 000 TPE dont une majorité réalise un chiffre d’affaires inférieur à 1 million de dirhams (94 millions d’euros)  durant l’année 2019.

Pour sa part, ATTAWFIQ Microfinance confirme son engagement envers les petits porteurs de projets en débloquant près de 190 000 dossiers pour 2,5 milliards de dirhams (235,2 millions d’euros ), en procédant au relèvement du plafond des crédits aux TPE à 150 000 dirhams (14114.10 euros ) , et en mettant en place le statut autoentrepreneur.

Le Conseil d’Administration de la BCP proposera à l’Assemblée Générale le versement d’un dividende de 8 dirhams (0.75 euro) par action, en augmentation de 6,7%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here