Maroc : Attijariwafa affiche des indicateurs au vert au titre de l’exercice 2019

0

Au terme de l’exercice 2019,  les principaux indicateurs de performance du groupe  bancaire, Attijariwafa Bank,  ont  été  au vert.

L’annonce a été faite, lundi 2 mars, à Casablanca  lors de la conférence de presse de présentation des résultats financiers annuels 2019 du groupe financier.

Ainsi,  l’établissement  a  enregistré  un produit net bancaire consolidé (chiffre d’affaires) de 23,5 milliards de DH (2,2 milliards d’euros), en progression de 4,9%.

Pour sa part, le résultat net part groupe (bénéfices) frôle  les 6 milliards de DH (565,2 millions d’euros), en hausse de 1,9% par rapport à 2018.

Le volume des paiements électroniques à l’échelle nationale atteint désormais 35%.

Les transactions  se font  à 77,5% au sein de la banque via le  digital (Attijari Mobile), contre 68,7% une année auparavant.

Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank a déclaré : «nous nous mobilisons de semaine en semaine et l’ambition est vraiment de faire basculer toute la clientèle du groupe Attijariwafa bank vers le digital » et de souligner, «la nouvelle organisation du top management opérée récemment par le groupe vise à accompagner la nouvelle dynamique du groupe sous la nouvelle feuille de route qui sera bientôt mise en branle ».

Par ailleurs, le groupe bancaire a dévoilé  sa feuille de route 2020 et entend distribuer 30 milliards de DH (2,8 milliards d’euros) en financement aux TPME.

L’établissement  va  accorder  une priorité   au programme  « Inteleka ».

Le groupe poursuit sa stratégie de financement et d’accompagnement de ce segment à travers notamment la mise en place de 200 centres dédiés aux TPE et de 10 centres Dar Al Moukawil.

« Cette évolution de l’organisation du groupe vise à répondre à deux principaux défis. Le premier, c’est de continuer à renforcer et à consolider les fondamentaux de la gouvernance qui émane du conseil d’administration et aussi la gouvernance opérationnelle »,  a détaillé Mohamed El Kettani sur le volet du financement des TPME.

Et d’ajouter,  «  qu’elle vise aussi à nous aider à réussir notre transformation au Maroc et au niveau de nos filiales, parce que la banque de demain n’est pas celle d’aujourd’hui ni celle d’hier ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here