Première victime de l’opération « Brazza 100 jours » du nom de cette vaste entreprise de réfection des trottoirs, le maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba, 60 ans, est suspendu de ses fonctions à compter du 28 février 2020 au moment même où s’achevait une mission du FMI. Le premier vice-président adjoint au maire, Guy Marius Okana, assurera l’intérim durant la période de suspension. Originaire de la Cuvette (nord) comme le président Denis Sassou Nguesso, cet enseignant de sciences politiques à l’université publique de Brazzaville, élu maire en 2017, M. Okemba a été suspendu sur arrêté du ministère de l’Intérieur, « Pour permettre


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis