Sénégal : L’activité économique se bonifie de 9,2% en décembre

0

L’activité économique sénégalaise hors agriculture et sylviculture) s’est bonifiée de 9,2%, en rythme mensuel,  au terme du mois de décembre 2019 par rapport au mois de novembre 2019, selon les données de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) basée à Dakar.

La DPEE justifie cette situation par une bonne évolution d’ensemble des secteurs primaire (+21,3%), secondaire (+8,3%), tertiaire (+5,7%) et de l’administration publique (+14,3%),

Dans le secteur primaire, la performance est attribuable, aussi bien au sous-secteur de l’élevage (+13,0%) qu’à celui de la pêche (+49,3%). Sur une base annuelle, la DPEE note que ce secteur a progressé de 9,1%, en décembre 2019, en liaison avec l’élevage (+6,7%) et le sous-secteur de la pêche (+16,0%).

Quant à la progression du secteur secondaire, elle est, essentiellement, attribuable aux performances notées dans la fabrication de produits agroalimentaires (+11,3%), la construction (+18,3%), la fabrication de matériels de transport et les activités extractives (+18,6%). En revanche, les branches Filature, tissage et ennoblissement textile (-15,8%), Travail de cuir et fabrication d’articles de voyage et chaussures (-80,1%) et Production et distribution d’électricité et de gaz (-4,6%) se sont, notamment, contractées sur la période.

Sur un an, le secteur secondaire a cru de 0,7% en décembre 2019, principalement porté par la fabrication de matériels de transport (+142,6%), la construction (+8,1%) et la fabrication de produits agroalimentaires (+2,8%). Néanmoins, la DPEE a relevé de faibles résultats notamment, dans les branches Travail de cuir et fabrication d’articles de voyage et chaussures  (-86,3%), Raffinage de pétrole et cokéfaction (-49,1%) et Production de métallurgie-fonderie et fabrication d’ouvrage en métaux  (-15,8%).

Le raffermissement de 5,7% du secteur tertiaire est particulièrement porté par le commerce (+5,3%), les activités spécialisées, scientifiques et techniques » (+14,7%) et le transport (+9,1%). Par contre, l’hébergement et la restauration  ainsi que les  services de santé  se sont contractés.

Sur un an, une croissance de 7,1% du secteur tertiaire est notée en décembre 2019, principalement, tirée par le commerce (+9,7%), les activités spécialisées, scientifiques et techniques  (+20,8%) et les  activités financières et d’assurance (+25,4%). Toutefois, les services d’information et communication  et les  activités de services et de soutien de bureau se sont particulièrement repliés sur la période.

Sur une base annuelle, la croissance de l’activité économique hors agriculture et sylviculture est estimée à 1,4% en décembre 2019, principalement portée par les secteurs tertiaire (+7,1%) et primaire (+9,1%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here