Gabon : l’appui de l’AFD pour la réhabilitation du Transgabonais

0

Un appel d’offre international a été lancé pour le recrutement d’un consultant pluridisciplinaire en vue de la réhabilitation de la voie ferrée.

Par Achille Mbog Pibasso

Les autorités gabonaises à travers la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) ont lancé un appel d’offre international pour le recrutement d’un consultant pour la réhabilitation du chemin de fer.

Financée à hauteur de 61 milliards de FCFA par l’Agence Française de Développement (AFD), la réhabilitation du chemin de fer Transgabonais fait partie des projets majeurs dans le secteur des transports.

Exploité par la SETRAG, filiale du groupe français ERAMET, la réhabilitation de cette voie ferroviaire fait partie du programme d’investissement couvrant la période 2016-2022 dans le cadre d’une concession accordée jusqu’en 2035.

Les missions dévolues audit cabinet sont entre autres, d’effectuer des missions d’expertises sur les ouvrages en terre et hydrauliques du chemin de fer Transgabonais, les piles et culées des ponts du chemin de fer et les berges, des actions qui déboucheront sur des préconisations de solutions et la rédaction de spécifications techniques des travaux à réaliser pour la réparation des ouvrages.

En plus, d’assister le Maître d’ouvrage délégué tout au long de la procédure d’appel d’offres pour les travaux résultants des missions d’expertise ci-dessus, ledit consultant devra superviser les travaux de réhabilitation des ouvrages d’arts, des ouvrages en terres, des ouvrages hydrauliques, la protection des piles, culées et berges, la remise à niveau de la superstructure pour une consolidation des zones instables et la sécurisation et automatisation de 28 passages à niveau.

« Les Candidats ne peuvent soumettre qu’une seule candidature en leur nom propre ou en Groupement. Si un Candidat (y compris le membre d’un Groupement) soumet ou participe à plusieurs candidatures, cellesci seront éliminées. En revanche, un même Sous-traitant peut participer à plusieurs candidatures », précise le communiqué.

Les soumissionnaires ont jusqu’au 06 mars 2019 pour faire acte de candidature, puis, la SETRAG dressera une liste restreinte de six candidats maximum, présélectionnés sur la base des candidatures reçues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here