Maroc Télécom écope d’une sanction record

0
Président du directoire de Maroc Télécom depuis 2001, Abdeslam Ahizoune est obligé de réajuster le titre suite à cette sanction record.
L’Autorité marocaine de règlementation des télécoms (ARNT) a infligé une sanction record de 3,3 milliards de dirhams (330 millions d’euros) à l’opérateur Maroc Télécom, filiale de l’émirati Eitisalat à hauteur de 53%, “pour pratiques anti-concurrentielles concernant la mise en œuvre du dégroupage”. La sanction fait suite aux plaintes d’Inwi, filiale de la SNI, en instruction depuis 2017, concernant le dégroupage. Le concurrent de Maroc Télécom reprochait au leader marocain de trainer les pieds dans la mise


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis