Sénégal : Léger repli de 0,8% de l’activité industrielle en novembre

0

L’activité industrielle au Sénégal a enregistré un léger repli de 0,8%, au courant du mois de novembre 2019 contre une hausse de 4,7% au mois d’octobre 2019, selon les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

« Ce résultat découle de la contreperformance notée dans les activités des industries chimiques, extractives et de production d’énergie », explique l’ANSD.

L’activité de production des industries chimiques a en effet fléchi de 11,5% en rythme mensuel. Cette baisse est attribuée à celle des activités du raffinage pétrolier (-42,3%), de fabrication de peinture et de vernis (-35,5%), de fabrication de produits chimiques de base (-13,0%).  Mais l’ANSD signale que ce repli est, tout de même, jugulé par une bonne tenue des activités de fabrication de produits pharmaceutiques (+25,5%) et des produits en matières plastiques (+5,1%).

Concernant  l’activité de production des industries extractives, elle s’est repliée de 1,2%, induit par la baisse de l’activité d’extraction de pierre, de sables et d’argiles (-20,6%) ainsi que de sel et natron (-12,2%). Cette contreperformance est, néanmoins, amoindrie par un accroissement de l’activité d’extraction de phosphate (+4,3%).

Au terme du mois de novembre 2019, l’activité des industries de production d’énergie s’est aussi réduite de 8,0% comparée à celle du mois précédent du fait de la contreperformance des activités de production et de distribution d’électricité (-13,3%). Toutefois, l’ANSD a noté un relèvement de 2,1% de la production d’eau.

Le recul de l’activité industrielle au Sénégal a été atténué par le relèvement de la production des industries mécaniques, alimentaires et des matériaux de construction.

Les premières se sont redressées de 25,7% en rythme mensuel au mois de novembre 2019. Selon l’’ANSD, cette hausse est notamment liée à celle de fabrication des autres ouvrages en métaux avec une réalisation de 52,4%. Toutefois, la production sidérurgique a baissé durant le mois sous revue (-5,9%).

Comparativement au mois d’octobre 2019, l’activité de production des industries alimentaires a progressé de 10,8%, en novembre 2019. Cette évolution est imputable à une bonne tenue des activités de fabrication de produits alimentaires à base céréales (+59,4%), de fabrication de corps gras (+44,1%), de produits à base de tabac (+23,9%), de grains et fabrication d’aliments pour animaux (+11,0%) et de confiserie et chocolaterie (+4,1%). Ce progrès est, cependant, ralenti par une baisse des activités de transformation et conservation de poissons, crustacées et mollusques (-60,7%), de transformation et conservation de fruits et légumes (-35,2%).

De son côté, la production des industries des matériaux de construction a progressé de 8,1% comparée au mois précédent, en raison de la  bonne performance de l’activité de production de ciment sur la période sous revue, en liaison avec celle des commandes.

Au même moment, l’ANSD a noté une stabilité dans les industries de production du papier et carton et un arrêt de la production des industries textiles et du cuir.

En référence au mois de novembre 2018, l’activité de production industrielle au Sénégal  s’est relevée de 2,8%. La production totale au cours des onze premiers mois de 2019 a également augmenté de 2,3%, comparée  une à celle de la période correspondante de l’année précédente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here