La Guinée abrite désormais le siège de la plateforme africaine du commerce électronique

0

Pour l’historique, cette désignation a  été entérinée à la suite de la signature d’un accord de partenariat entre la Commission de l’Union Africaine et le partenaire privé AeTrade en octobre 2018, qui a amené la Guinée à manifester son intérêt pour abriter le siège de ladite organisation.

Une volonté qui a été matérialisée par l’attribution à la Guinée du siège de la plateformeafricaine du commerce électronique lors du Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA), tenu du 4 au 8 juillet 2019, à Niamey, dans la capitale Nigérienne. Pour parachever le processus, les autorités Guinéennes et A-eTrade group ont procédé ce mercredi 04 décembre 2019 à la signature de l’accord de siège.

Le Président-Directeur-General de A-eTrade group, a laissé entendre que l’objectif du Groupe est de booster et responsabiliser les PME sur l’ensemble du continent « Pour les 15 prochaines années trois principaux objectifs sont fixés, répartis en trois phases à savoir : la création de 600 000 PME dans le secteur du commerce et contribuant à créer 22 millions d’emplois ; les solutions de commerce électronique, y compris les solutions de paiement et de financement, seront fournies à ces entrepreneurs ; ensuite la création de 5 millions de PME, lesquelles créeront en retour de 80 à 125 millions de nouveaux emplois sur le continent. Un objectif mégalomane à première vue, cela pourrait très bien devenir une réalité lorsque l’on considère les ressources A-eTrade. À tout point de vue, A-eTrade sera dans une position puissante pour façonner l’économie du continent au cours de la prochaine décennie ; enfin nous comptons atteindre un milliard de personnes qui négocient sur les plateformes du groupe A-eTrade » s’est projeté Mulualem Syoum.

Pour sa part, le Premier Ministre Guinéen, a remercié le groupe A-eTrade pour le choix porté sur la Guinée pour abriter ce siège régional et a rassuré de l’engagement du gouvernement Guinéen à veiller à la mise en œuvre rapide de cet accord « Il faut préciser que c’est la toute première Institution régionale de l’Union Africaine que la Guinée abrite depuis son indépendance, ce, malgré le rôle de leader qu’elle a joué dans le fonctionnement de l’Institution panafricaine de 1963 à nos jours » a souligné Ibrahima Kassory Fofana.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here