COP25, Madrid 2019 : la volonté politique remise en question

0
Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations Unies.

 La 25ème conférence climat de l’ONU COP25 a démarré ce lundi 02 décembre 2019 à Madrid, en Espagne. Le thème principal retenu cette année porte sur les océans. La “lCOP bleue” avec pour slogan “Time for action”, autrement dit “il est temps d’agir” avait un enjeu majeur: sauver l’accord de Paris  conclu l’an dernier lors de la COP24 en Pologne (des réductions permettant de maintenir l’élévation du niveau de température entre +1,5 et +2 degrés Celsius d’ici la fin du siècle). 

Les principaux points de discussions de cette rencontre portent essentiellement sur : Les contributions déterminées au niveau national (NDCs), les pertes et préjudices, le marché du carbone et le financement. 

A l’ouverture de la COP 25, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a dénoncé un manque de volonté politique.  « Ce qui manque toujours, c’est la volonté politique, la volonté politique de mettre un prix sur le carbone, d’arrêter les subventions sur les combustibles fossiles, d’arrêter la construction de centrales au charbon à partir de 2020, de taxer la pollution au lieu de taxer les personnes. Il suffit d’arrêter de creuser et de forer, et tirer parti des vastes possibilités offertes par les énergies renouvelables et les solutions fondées sur la nature. » 

Et le SG de poursuivre: « depuis de nombreuses décennies, l’espèce humaine est en guerre contre la planète et la planète est en train de se défendre. Nous devons arrêter notre guerre contre la nature, et la science nous dit que nous pouvons y arriver. Nous devons limiter la hausse des températures mondiales à 1,5degré Celsius, atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 45% par rapport à 2010 d’ici à 2030. » 

D’après l’Organisation météorologique mondiale (OMM), en 2018, les émissions globales des gaz à effet de serre (GES)ont atteint un nouveau record, dépassant même la moyenne de ces dix dernières années.L’objectif pour les pays membres de la COP sera donc d’attirer l’attention de la communauté internationale sur l’urgence climatique et accélérer les mesures visant à inverser les effets du changement climatique. 

Environ 25.000 participants venus de près de 200 pays ont effectué le déplacement à Madrid. La COP25 se tient jusqu’au 13 décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here