Télécoms : La Sonatel réalise un résultat net de 143,4 milliards de FCFA au troisième trimestre 2019

1

Le groupe Sonatel (Société nationale des télécommunications du Sénégal)  qui comprend des filiales au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau et en Sierra Leone, a réalisé au terme du troisième trimestre 2019 un résultat net de 143,4 milliards de FCFA (215,100 millions d’euros), ont annoncé les dirigeants de cette société de télécommunication basée à Dakar.

Par rapport au troisième trimestre 2018, ce résultat est cependant en repli de 9,9%. Les responsables de cette société de téléphonie lient cette situation principalement à « la hausse des charges d’intérêts sur les emprunts ».

Quant auchiffre d’affaires, il a augmenté de 57,4 milliards de FCFA, s’établissant à 820 milliards de FCFA durant la période sous revue. Cette évolution positive est perceptible au niveau de tous les pays de présence de la Sonatel.

L’Ebitda (revenus avants intérêts, impôts et taxes et amortissements), a progressé de 2,4%, se situant à 355,3 milliards de FCFA. De l’avis des dirigeants de la Sonatel, cet accroissement est dû à l’amélioration de la marge directe même s’ils reconnaissent qu’il a été annihilé par une hausse plus importante des charges indirectes autour des charges du personnel et des taxes.

Le niveau des investissements de la Sonatel est resté soutenu, se situant à 156,3 milliards de FCFA, soit une progression e 23,8% par rapport au troisième trimestre 2018. Sur ce registre, les responsables de la Sonatel prévoient, dans le but de financer leur ambitieux programme d’investissement, de lancer un emprunt obligataire durant le courant de l’année 2020. Ils n’ont pas cependant précisé le montant de cet emprunt. Le groupe Sonatel avait fait l’objet d’une notation financière par l’agence WARA qui lui avait décerné la note de long terme  AA- avec une perspective stable.

Concernant toujours les perspectives, les dirigeants de la société entendent faire en sorte que la data mobile et Orange money continuent à renforcer leur contribution dans les résultats du groupe. « Dans un souci d’améliorer nos trajectoires de rentabilité, un programme de maitrise des couts sera mis en œuvre  dans toutes nos filiales », avancent les responsables de cette société de téléphonie. Ils ajoutent que face à l’arrivée de nouveaux acteurs notamment sur le marché sénégalais, la Sonatel maintiendra sa stratégie axée sur la valeur tout en améliorant la connectivité.

En perspectives pour le second semestre 2019, les dirigeants du groupe Sonatel entendent continuer le renforcement de la contribution des relais de croissance notamment la data mobile et les services financiers mobiles qui génèrent plus de 95% de la croissance des revenus totaux.

A cela s’ajoute le développement du très haut débit Internet à travers toutes les technologies fixes et mobiles. Le groupe veut ainsi  participera à la transformation digitale et au renforcement de sa contribution à l’émergence de l’économie numérique des pays où il est présent.

« Le groupe poursuivra l’amélioration de la marge directe sous l’effet combiné de la hausse des revenus retail (prépondérance des revenus data et Orange Money), de la baisse des coûts d’interconnexion et d’une évolution maîtrisée des charges de reversements aux distributeurs », avancent les responsables de la société de téléphonie.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here