Le marché financier sur-souscrit le Burkina Faso

0

Le 12 septembre 2019, la Société Burkinabé d’Intermédiation Financière (SBIF) lançait, en tant qu’arrangeur et chef de file un emprunt obligataire par appel public à l’épargne, dénommé« TPBF 6,5% 2019-2027 ».

Cet emprunt visait à mobiliser un montant de 75 Milliards de FCFA en faveur du Trésor Public du Burkina pour le financement du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES).

A la clôture de l’opération, le montant total mobilisé s’élève à FCFA Cent quarante-huit milliards cent vingt-cinq millions (148 125 000 000), soit un taux de couverture de 197,50%.Pour tenir compte de sa stratégie d’endettement, L’Etat du Burkina a décidé de retenir FCFA Cent vingt-cinq Milliards (125 000 000 000), sur le montant mobilisé.

Le mérite de cette forte souscription revient aussi à la Société Burkinabè d’Intermédiation Financière (SBIF) qui a su drainer un nombre important d’investisseurs, personnes physiques et morales, qui ont contribué à la réussite de cette opération et à leur confiance renouvelée en l’économie du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here