Réunion de la Zone Franc: les argentiers africains à Bercy

0
La Zone Franc.

Par Daniel Djagoué, envoyé spécial à Paris.

L’édition d’automne 2019 de la réunion des ministres de la Zone franc (RMZF) s’ouvre ce 10 octobre à Paris, au ministère de l’Économie et des Finances. Ce vieux rituel qui se tient tous les 6 mois permet d’harmoniser les positions des 15 pays membres (UEMOA, CEMAC et Comores) et de leur garant, la France, à une semaine des réunions d’automne de la Banque Mondiale et du FMI. 

La rencontre intervient alors que la Zone UEMOA enregistre de fortes prévisions de croissance quoique fragilisée sur son flanc sahélien par les brûlantes questions sécuritaires au Mali, Burkina Faso et Niger.

Pour sa part, la CEMAC sort de convalescence, remise d’aplomb par la stratégie de Yaoundé (décembre 2016) en dépit des retards de la Guinée Équatoriale et du Congo dans la conclusion de programmes avec le FMI. Si Brazzaville a finalement entériné un accord à la mi-juillet, ce n’est pas encore le cas pour Malabo qui devrait satisfaire deux conditions préalable avant tout accord: la réalisation d’un audit des sociétés pétrolières et gazières par un cabinet indépendant et l’adhésion du pays à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). 

Les  rencontres de la Zone franc permettent aux ministres des Finances, gouverneurs des banques centrales et présidents des institutions régionales de se retrouver et d’évoquer ensemble les sujets d’actualité économique et financière de la zone ainsi que les avancées des travaux de moyen et long terme.

La Zone franc regroupe trois zones monétaires : 

– les États membres de l’Union monétaire Ouest africaine (UMOA) – Bénin, Burkina-Faso, Côte-d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo ; 

– les États membres de l’Union monétaire d’Afrique centrale (UMAC) – Cameroun, Tchad, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée équatoriale (depuis 1985) ;

– les Comores.

Les accords de la zone Franc

La Zone franc est régie par quatre principes fondamentaux : garantie de convertibilité illimitée du Trésor français, fixité des parités, libre transférabilité et centralisation des réserves de change.

 Trois conventions de compte d’opération signées entre la France et les trois zones monétaires fixent les mécanismes de coopération monétaire .

Les quatre monnaies émises aujourd’hui au sein de la Zone franc sont :

  • l’euro qui a succédé au franc de la République française (FRF) depuis 1999 ;
  • le franc CFA émis par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (« XOF ») ;
  • le franc CFA émis par la Banque des États de l’Afrique centrale (« XAF ») ;
  • le franc comorien émis par la Banque centrale des Comores (« KMF »).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here