Les ministres ACP de la Culture se donnent rendez-vous à Niamey

0

Les ministres de la Culture du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) se réuniront à Niamey, capitale du Niger,  les 19 et 20 octobre prochains,  pour la 5ème réunion des ministres ACP de la Culture. 

  La conférence ministérielle sera précédée d’une réunion technique préparatoire de deux jours des hauts fonctionnaires ACP chargés de la culture.

  Selon la note conceptuelle, le thème principal de la réunion s’articulera autour des questions relatives au renforcement et la diversification des partenariats pour les cultures entre pays membres ACP. 

Ces réunions permettront d’évaluer la mise en œuvre des engagements pris par les ministres ACP à Bruxelles en 2017 et de parvenir à une position forte du Groupe ACP sur la contribution de la culture à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD). 

La rencontre étudiera les nouveaux mécanismes de financement du secteur culturel. Cette étape permettra aux autres dirigeants du secteur de la culture dans les pays ACP d’approfondir la réflexion sur la contribution des industries culturelles et créatives au développement et à la création d’emplois. Selon les Perspectives de l’économie créative 2018 de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), la taille du marché mondial des biens créatifs était de 509 milliards de dollars en 2015 avec un taux de croissance moyen supérieur à 7% entre 2002 et 2015. 

Le nouveau programme ACP-Union européenne (UE), intitulé : «Culture ACP-UE – Vers une industrie culturelle durable», sera également présenté lors de la réunion. Le programme vise à soutenir la création et la production de biens et services de qualité et à améliorer l’accès des producteurs culturels aux financements innovants et aux marchés locaux, régionaux et internationaux.

 Par ailleurs, les ministres de la culture du groupe ACP aborderont  également,  lors de cette réunion,   les possibilités culturelles offertes par la coopération Sud-Sud, le rôle crucial de la culture dans la lutte contre le réchauffement climatique et le suivi des engagements intra-ACP concernant les secteurs de la culture et du développement. 

Le Secrétaire général du Groupe ACP, Patrick I. Gomes (photo), a souligné dans un communiqué rendu public le 25 septembre à Bruxelles, l’importance du secteur culturel pour le développement des pays ACP : « Les pays ACP ont une riche tradition culturelle, que nous tenons trop souvent pour acquise. La culture guide tous les aspects de notre vie et nous devons voir comment nous pouvons tirer parti de nos atouts culturels considérables pour aborder des questions cruciales telles que le changement climatique, l’inclusion sociale, la réduction de la pauvreté, l’entreprenariat et la création d’emplois ». M. Gomes a ajouté qu’en ce qui concerne les négociations en cours sur l’accord de coopération post-2020 avec l’UE, l’un des principaux résultats de la réunion serait d’examiner les moyens d’améliorer l’efficacité des engagements intra-ACP dans le domaine de la culture et du développement.

 De son côté,  l’hôte de la réunion de haut niveau, le ministre chargé de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale du Niger, Assoumana Malam Issa, a indiqué que «le gouvernement et le peuple du Niger sont heureux d’accueillir cette réunion de haut niveau. Nous sommes impatients de partager la culture nigérienne avec notre famille ACP et de travailler sur un plan visant à placer la culture au cœur des politiques de développement».

   La culture étant un socle de brassage des peuples du groupe des États membre du groupe ACP, elle constitue un levier important pour la soutenable la croissance économique des pays membres de cet espace politico-économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here