Banques : Baisse de 15,1% du montant des dépôts à terme en 2018 dans l’UEMOA

0

Le cumul des dépôts à terme effectués dans les comptes des banques de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a enregistré une baisse 15,1% au terme de l’année 2018 comparé a 2017, selon les données de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Le cumul de ces dépôts est passé de 8.396,2 milliards de FCFA en 2017 à 7.130,3 milliards de FCFA en 2018, soit une baisse 1265,9 milliards de FCFA.

Par pays, les baisses ont été observées au Sénégal (-49,1%), au Niger (-26,2%), au Mali (-10,6%), au Bénin (-4,6%) et au Togo (-3,9%). Par contre, les nouveaux dépôts à termes se sont accrus en Guinée-Bissau (+34,9%), en Côte d’Ivoire (+4,2%) et au Burkina (+3,7%).

« Les dépôts à terme, d’une maturité inférieure ou égale à 2 ans restent les plus importants et

représentent 76,7% des dépôts en 2018, contre 81,4% en 2017 », précise la BCEAO. Selon toujours l’institut d’émission, un peu moins d’un dépôt sur dix (9,9%) est placé sur une durée supérieure à 5 ans.

Au cours de l’année 2018, les montants déposés à terme sont effectués essentiellement par les entreprises privées (30%), la clientèle financière (24,9%) et les particuliers (22%).

Concernant les taux créditeurs des dépôts à terme, les conditions de rémunération des dépôts se sont améliorées par rapport à l’année 2017. Le taux d’intérêt créditeur moyen dans l’UEMOA est ressorti à 5,41% en 2018 contre 5,28% en 2017, soit une hausse de 0,13 point de pourcentage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here