AFRAA apporte son soutien à l’Union Panafricaine des Postes

0

Ouagadougou 18 Juin,2019  – A l’occasion de la 38ème session ordinaire du conseil administratif de l’Union Panafricaine des Postes((UPAP) qui s’est tenu à Ouagadougou le 17 Juin, l’Association des Compagnies Aériennes Africaines (AFRAA) a apporté son soutien aux actions de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP) visant à promouvoir le développement des activités postales en Afrique.

Les deux organisations ont récemment signé un Mémorandum d’Entente révisé pour renforcer leur collaboration dans le but d’améliorer la circulation des colis postaux en Afrique et au-delà.

Les compagnies aériennes africaines et les sociétés postales doivent désormais faire face à un défi commun qui est la transformation numérique. Les innovations liées à la transformation numérique sont en train de révolutionner les habitudes traditionnelles. En simplifiant la complexité de certains processus elles apportent plus d’efficacité.

L’industrie du transport aérien à travers I’IATA (Association du Transport Aérien International) travaille déjà avec toutes les parties prenantes (aéroports et société de handling) sur l’implémentation des puces RFID (Radio Frequency Identification) sur toutes les étiquettes bagages. Cette innovation permettra
l’identification et la localisation par radio fréquence en temps réel de tous les bagages et colis postaux.

De même les efforts déployés par l’Union Postale Universelle pour numériser les réseaux postaux, créer des plates-formes de commerce électronique ainsi que des services administratifs en ligne vont améliorer le service aux clients postaux.

Le transport aérien de marchandises devra se transformer avec davantage de petits paquets postaux issus du commerce électronique.

S’exprimant lors de l’événement, le secrétaire général de l’AFRAA M. Abdérahmane Berthé a déclaré : « L’AFRAA compte 42 compagnies membres représentant plus de 85% du marché du transport aérien en Afrique et a un rôle privilégié à jouer avec l’UPAP pour une meilleure intégration économique et sociale du continent dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. »

Ajoutant que les consommateurs exigeant une livraison dans les plus brefs délais et les fournisseurs de commerce électronique ont besoin d’une infrastructure aérienne offrant plus de connectivité et plus de capacité cargo pour mieux répondre à la nécessité de diversification des lieux d’origine et de destination des marchandises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here