Cameroun : 136 milliards de FCFA d’émissions de titres sur le marché de la BEAC

0

Le marché de titres publics se développe considérablement au Cameroun et se positionne comme l’une des options porteuses pour le développement économique du pays.

Par Achille Mbog Pibasso 

Le Cameroun a mobilisé 136,77 milliards de FCFA d’émissions de titres publics sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) au premier trimestre de l’année  2019 pour financer l’économie nationale, d’après des statistiques  du Ministère des Finances.

De l’avis des observateurs et des spécialistes du marché monétaire, ce montant constitue « un record » depuis 2011, période qui correspond au début des émissions de titres publics au Cameroun.

Selon toute vraisemblance, « ces levées de fonds largement supérieures aux prévisions initiales ont enregistré un taux de souscription de 267%, témoignant non seulement l’intérêt que les investisseurs continuent de porter aux titres publics camerounais mais également à l’Etat », confie-t-on à la Direction générale du Trésor. L’autre atout des titres du trésor public camerounais d’après le Ministère des Finances est son taux d’intérêt de l’ordre de 2,53%, « largement en deçà » du taux directeur de la Banque centrale  qui est de 3,5% et du taux des prêts interbancaires qui se situe de 4 à 6%.

Dans les détails, les Bons du trésor assimilables (BTA) qui sont des titres de créance de court terme viennent largement en tête avec 122 milliards de FCFA contre 14,77 milliards de FCFA. Le calendrier des émissions du deuxième trimestre prévoit que le Trésor public devrait mobiliser 200 milliards de FFCA dont 150 milliards d’OTA et 50 milliards de BTA.

D’après les dispositions réglementaires, le Cameroun doit recourir à des émissions des titres publics d’un montant maximal de 260 milliards FCFA en 2019. Ainsi, d’après le calendrier des émissions du deuxième trimestre, le Trésor public devrait mobiliser 200 milliards de F dont 150 milliards d’OTA et 50 milliards de BTA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here