Le groupe Ecobank (ETI) poursuit sa laborieuse remontée

0
Trois ans et demi après l’arrivée du nigérian Ade Ayeyemi, Ecobank Transnational Incorporated (ETI) n’a pas fini de remonter la pente. La banque basée à Lomé boucle l’exercice 2018 avec un bénéfice net de 328,6 millions de dollars, en hausse de 44%, ce qui témoigne des efforts du management tant dans l’offensive commerciale que dans la maîtrise des charges d’exploitation. Mais au vu du total bilan de plus de 25 milliards de dollars, cette forte


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis